Pratique: Evernote et moi

Evernote

Comme beaucoup de généalogistes amateurs et confirmés, j’ai besoin d’un outil qui me permette de conserver et classer les informations que je collecte au fur et à mesure de mes recherches. J’utilise bien sûr Hérédis comme « récipient final » ou « produit fini » de ma généalogie, mais il me fallait aussi un logiciel qui me permette de stocker l’information et les travaux en cours, de prendre des notes, de sauvegarder des photos et des articles intéressants pour y revenir plus tard. Bref, de me servir de super cerveau en attendant de pouvoir finaliser l’information avant de la stocker définitivement dans Hérédis. Ce deuxième cerveau qui m’accompagne partout a un nom: Evernote.

Pour ceux d’entre vous qui ne connaissent pas encore Evernote, c’est un logiciel qui permet d’enregistrer des informations, sous forme de notes, images, vidéos, ou pages web, et qui a l’énorme avantage d’être utilisable dans plusieurs environnements. Étant équipé 100% Apple au niveau appareils portables (iPhone, iPad), j’ai toujours avec moi un appareil qui me permet soit d’enregistrer une information capturée sous Evernote, soit de la lire. Bien pratique quand on se retrouve dans une situation « d’urgence » ou il faut prendre une photo ou scanner un document rapidement et dont on sait que ça sera très difficile de le retrouver par la suite. Avec Evernote c’est très simple: une photo ou un scan avec le téléphone, un clic pour enregistrer et c’est dans la boite.

Evernote a aussi développé une petite application révolutionnaire dénommée « Evernote Web Clipper » (EWC). EWC est une petite application qui s’installe sur votre navigateur internet (Internet Explorer, Chrome, Firefox, etc) et vous permet ensuite de sauvegarder des articles, des pages ou des fragments de pages web directement dans Evernote. Fini les envois d’email à soi-même avec un lien de la page à laquelle on aimerait revenir, et fini les liens sauvegardés qui ne fonctionnent plus après quelques mois. Avec EWC, l’information est capturée instantanément et de manière définitive, ou du moins jusqu’à ce que vous ayez décidé de supprimer votre note.

Au niveau organisationnel (et donc d’une grande aide pour le généalogiste en herbe), il est possible d’organiser ses notes par catégories ou de les « tagguer » pour les retrouver par la suite. Par exemple, pour chaque information que je sauvegarde pour mon arrière-grand-père René Charles, je « taggue » la note avec un tag René Charles. Lorsque je continue mes recherches sur cet individu, il me suffit alors de faire une recherche sur le tag à son nom et toutes les notes, photos, articles sauvegardés le concernant apparaissent en un coup d’œil.

Un dernier avantage à souligner est que tout ce qui est dans Evernote est conservé sur un serveur en ligne et représente donc une sauvegarde non négligeable de vos documents en cas de problème. J’ai personnellement deux back-up: Evernote et Dropbox. Ça peut sembler beaucoup (ou trop peu ?) mais aux vues du temps passé et de la difficulté d’obtenir certaines informations, je ne vois pas tout recommencer le jour où mon ordinateur  décide de rendre l’âme.

D’après les blogs que je suis, il semblerait que pas mal d’entre nous (généalogistes) utilisent ce logiciel et en soient satisfait :

Lien vers le site officiel d’Evernote.

3 comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s