La réponse des AD57

Comme mentionné dans ce post, j’ai récemment écrit aux AD57 pour faire part d’une certaine frustration quant au service que l’on y trouvait en comparaison des départements d’archives voisins.

Il s’avère que le directeur des archives a pris la peine de répondre, de manière tout à fait professionelle. Même si toutes les réponses ne me conviennent pas forcément, il n’en reste pas moins que certains des choix qui ont été faits sont beaucoup plus facilement « admis » lorsqu’ils sont expliqués. Merci monsieur.

Si l’on passe en revue mes « plaintes » et la réponse associée:

Le site internet :

  • Les news: la numérisation des bobines de microfilms de l’état civil (1793-1892 environ) a commencé le 17 novembre 2015. Ces microfilms ne seront donc plus disponibles pendant plusieurs semaines. Voilà plusieurs semaines que les bobines ne sont plus disponibles « pendant plusieurs semaines ». Un calendrier précis des cotes concernées, de leur date d’indisponibilité et de leur date attendue de mise en ligne serait bienvenu (1 fichier excel ou pdf, 3 colonnes, une mise à jour par semaine ou par mois).
  • L’état civil: possibilité de mettre en ligne les fichiers au fur et à mesure qu’ils sont numérisés afin d’éviter le « tout ou rien ».

RÉPONSE: Il s’agit d’un choix réfléchi les AD57 ont déjà fait l’expérience de réactions violentes autant que désappointées pour avoir annoncé des délais qui n’avaient pu être tenus pour des raisons techniques. Je me mets à la place de la direction qui reçoit des plaintes si des délais sont annoncés mais pas tenus, et qui reçoit des plaintes quand aucun délai n’est annoncé. En gros, on ne peut pas satisfaire tout le monde, ce dont je peux convenir parfaitement.

  • La quantité des informations en ligne à ce jour: outre l’état civil, il est possible de trouver en ligne sur la plupart des sites des autres AD les recensements de population, liste des recrutements militaires, plans cadastraux, fonds iconographiques, monographies communales, fonds d’architectes, expositions virtuelles diverses sur le département, aide à la paléographie (utile pour les AD57 pour les actes en Allemand ?), etc.

RÉPONSE: Il est vrai qu’en creusant bien on trouve pas mal de choses sur le nouveau site des AD57. Ça pourrait évidemment toujours être mieux (quel râleur ce Thibaud :-)) mais je suppose que c’est en cours de construction. On reprochera cependant le manque d’intuitivité du site pour lequel je trouve que le classement des informations est fait d’une manière… intéressante :-)

  • Histoire du département: un département aussi riche en histoire que la Moselle mériterait bien un emplacement dédié sur son site pour expliquer aux utilisateurs les changements de « propriétaire » au cours des âges et leur impact sur les recherches ou la gestion des archives.

RÉPONSE: La réponse sur ce point est peut-être celle que je trouve moins satisfaisante: en gros, le directeur me pointe vers une carte historique qui existe sur le site et souligne que les AD57 « n’ont pas à offrir en ligne des livres d’histoire que le grand public peut trouver ailleurs ». Ma question était moins relative à l’histoire elle-même qu’à son impact sur les archives françaises/allemandes d’aujourd’hui et les conséquences sur les recherches généalogiques de manière générale.

  • La visionneuse:
    • temps de chargement excessivement longs
    • clic droit non autorisé pour « sauver l’image… » ou copier/coller un numéro de cote,
    • impossible d’imprimer une page directement sans avoir à passer par un panier d’impression
    • accès au panier d’impression vraiment pas évident (ressortir de la visionneuse > aller à la liste des documents sur la page de recherche > trouver le bon onglet (visualiser le panier) > imprimer)
    • Aucune intuitivité…

RÉPONSE: « Le département a acquis un matériel qui fonctionne, au prix qu’il voulait y mettre, pour rendre un service financé par le contribuable et non l’usager, et dont il cherche à faire disparaître le défaut qui cache ses avantages, cette lenteur d’affichage. » ? Je ne sais pas exactement quoi faire de cette réponse. La visionneuse est-elle pourrie par manque de budget ? Ou le cahier des charges était-il juste douteux dès le départ ? Les autres AD ont très bien réussi, pourquoi pas vous…

Le site « physique » de Saint Julien :

  • Amabilité et service sont à revoir… sans vouloir en faire une généralité (il existe bien sûr des exceptions), le personnel ne semble pas investi dans son rôle et n’est certainement pas prompt à porter assistance à ceux d’entre nous qui ont le moins l’habitude de naviguer dans le système des archives français.

RÉPONSE: « sans exemple précis on ne peut rien faire. » Je comprends. La prochaine fois qu’un collaborateur est mal luné je fais appeler le directeur sur le champ :-P

  • Matériel: de nombreuses visionneuses ne fonctionnent pas correctement et les messages d’annonce en place le sont depuis au moins 15 ans selon les aveux des équipes. L’ergonomie des postes de travail est à revoir intégralement.

RÉPONSE: « Nous ne remplacerons pas le matériel de lecture, qui est encore maintenu en état de marche, parce qu’il sera sûrement inutile dans moins de 5 ans. » Tout à fait compréhensible et qui fait beaucoup de sens. Comme quoi quand on explique…

2 comments

  1. Concernant les visionneuses, il doit y en avoir moins de 10 modèles différents qui se retrouvent sur plusieurs départements. Chaque visionneuse est développée par des entreprises différentes, avec des fonctionnalités et des performances différentes. J’imagine qu’elles ont aussi des coûts différents. Je pense que c’est le budget qui détermine le choix de la visionneuse. La lenteur peut aussi venir d’un serveur web peu performant… là encore, il faut avoir le budget pour avoir un serveur qui tourne bien. Je pense donc que l’excuse du budget est tout à fait valable.
    Pour le moment, le pire que j’ai trouvé, c’est celle des AD68 qui n’a aucune fonctionnalité! Celle des AD57 n’est pas si mal ;-)

    Aimé par 1 personne

  2. Oui je sais bien, mais je ne comprends pas qu’il puisse y avoir une telle différence de budget entre deux AD, sauf à ce qu’ils décident de l’allouer complètement différemment et la c’est un autre débat.
    Ce qui me frustre sans doute le plus, c’est que si les AD n’étaient pas gérées en « silo » et qu’ils avaient fait un appel d’offre au niveau régional (voire national!), le prix aurait surement baissé et tout le monde aurait profité de fonctionnalités top niveau, standardisées et sans doute encore dans le budget :-)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s